MENU Réserver Oetker collection
FRANÇAIS

comprendre son temps et défendre les idées

Destiné à rendre hommage aux philosophes des Lumières, le Prix Bristol des Lumières a pour vocation de récompenser des ouvrages qui apportent une réflexion nouvelle, voire polémique, sur notre temps, dans la tradition de l'esprit critique, des libertés et de l'humanisme du XVIIIème.

Depuis 2011, il met à l’honneur un auteur pour un essai philosophique, politique ou de société, écrit en langue française et publié dans l’année. À partir de 2015, s’ajoute un essai étranger, traduit. Chacun des deux lauréats reçoit un chèque d’un montant de 5 000 euros.

« Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières. » Kant

Grâce au partenariat avec France Culture, le Prix Bristol des Lumières est le seul prix littéraire qui permet d’assister
en toute transparence à la discussion et au vote d’un jury littéraire.

Les Lauréats 2015

Philippe Joseph Salazar

Paroles armées, Editions Lemieux, août 2015

Philippe-Joseph Salazar, né en 1955, est un rhétoricien et philosophe français, ancien directeur de programme du séminaire « Rhétorique et Démocratie » au Collège international de philosophie (1998-2004). Ses travaux, issus de l’école française de rhétorique fondée par Marc Fumaroli, sont considérés comme une importante contribution au « rhetorical turn » dans les sciences humaines (Blackwell International Encyclopedia of Communication). Il tient la « Chronique du rhéteur cosmopolite » et « Comment raisonnent-ils » sur Les Influences. Il est également Lauréat en 2008 du prix annuel de la fondation Harry Oppenheimer Memorial Trust.

Son dernier essai déconstruit les neuf enjeux de la puissance argumentative du djihadisme, en s’appuyant une documentation riche, précise et souvent inédite. Il souligne aussi nos faiblesses collectives et institutionnelles dans l’appréciation des stratégies violentes de persuasion. La république sait-elle encore convaincre ?

Byung Chul Han

Dans la nuée, réflexion sur le numérique, Actes Sud, mars 2015 (Traduit de l’allemand par Matthieu Dumont)

Byung-Chul Han est né en 1959 à Séoul et a ensuite émigré en Allemagne pour devenir essayiste et philosophe allemand, théoricien de la culture ainsi que professeur de philosophie à l'Université des arts de Berlin.

Han est l'auteur de seize livres, dont le plus récent se concentrent sur les aspects, indissolublement liés au numérique : délitement du respect et de la communauté, étouffement des différences et de l’altérité, exigence maladive de transparence, déferlements de haine à la moindre occasion. Une réflexion précieuse sur le monde d’aujourd’hui, vu à travers le prisme de ses changements les plus récents.

Le Jury

Économiste, écrivain, Jacques Attali est président de A&A, société internationale de conseils, spécialisée dans les nouvelles technologies, basée à Paris, et président de PlaNet Finance, une organisation de Solidarité Internationale spécialisée dans le développement de la microfinance dans quatre-vingt pays. Il est l'auteur de soixante-cinq livres, traduits dans plus de vingt-cinq langues et diffusés à plus de huit millions d'exemplaires à travers le monde, comprenant des essais (sur des sujets allant de l'économie mathématique à la musique), des biographies, romans, des contes pour enfants, des biographies et des pièces de théâtre. Il est également éditorialiste à L'Express.

Ouvrages récents : "100 jours pour que la France réussisse" (Fayard, 2016), "Peut-on prévoir l’avenir ?" (Fayard, 2015), "Notre vie, disent-ils" (Fayard, 2014),"Devenir soi" (Fayard, 2014).

Crédit photo: Jean-Marc Gourdon 

Ancien élève de l'Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm, Christophe Barbier est un journaliste politicien passé par Le Point et Europe 1, devenu chef du service politique de L'Express en 1996, puis directeur adjoint de la rédaction en 2001. En août 2006, à la suite du départ de Denis Jeambar, il est nommé directeur de la rédaction de L'Express. Il assure également quelques chroniques pour la télévision, à C dans l'air, sur la Cinq où il animait Affaires Publiques dans les années 1990 en compagnie de Denis Jeambar, et sur I-Télé. Christophe Barbier est aussi régulièrement l'invité de Sud Radio et du Grand Journal de Canal+ pour commenter l'actualité hebdomadaire. Grand passionné, il pratique assidûment le théâtre et a joué dans plusieurs pièces dont le long métrage "Doutes" en 2012 écrit par son épouse Yamini Kumar, dans lequel il interprète un des rôles principaux, celui d'un sondeur. En 2013-2014, il partage la scène avec Marc Jolivet pour son spectacle humoristique Rêvons, joué Salle Gaveau et en tournée.

Ouvrages récents : « Dictionnaire amoureux du théâtre » (Plon, 2015) ; « Rêvons ! » avec Marc Jolivet (Flammarion, 2013), « Maquillages, les politiques sans fard » (Grasset, 2012).

Crédit photo: DR

Ecrivain et journaliste, André Bercoff est spécialisé dans le domaine de la politique et des faits de société. Il a collaboré dans de nombreux titres ("Jeune Afrique", "L'Express", "Lui", "Actuel", "L'Evénément du Jeudi") et a été directeur de la rédaction de France Soir de 2003 à 2005. Homme de télévision, il intervient régulièrement sur BFM TV, Radio Classique, LCP. Il a publié sous les pseudonymes de Caton, Philippe de Commines et Catherine Médicis. Auteur d'une quarantaine d'essais, il a été aussi directeur littéraire dans plusieurs maisons d'édition.

Ouvrage récent : "Bernard Tapie, Marine Le Pen, La France et moi : chronique d'une implosion annoncée" (octobre 2014, First).

Crédit photo: Yves Colas

Né à Skikda, Malek Chebel est anthropologue des religions, spécialiste de l'islam et philosophe. Il a enseigné dans de nombreuses universités à travers le monde, dont l'Europe, l'Amérique du nord et le Monde arabe. Créateur de l'expression "l'islam des Lumières" (2004), il mène une vaste enquête sur l'islam européen, à travers son Laboratoire pour un Islam Contemporain (LIC). Malek Chebel a pris des positions fortes dans le domaine de la réforme de cette religion, et de son adaptation à la modernité. Il a traduit le Coran (paru chez Fayard et au Livre de poche) et a rédigé un "Manifeste pour un Islam des Lumières" (Pluriel, 2011) dans lequel il pose les jalons de cette réforme. On lui doit par ailleurs une trentaine d'ouvrages, tous consacrés à l'avènement du sujet en terre d'islam. Il a lancé en 2013 "Noor, la revue de l'Islam éclairé".

Ouvrages récents : "Désir de beauté en Islam" (CNRS, 2016), "L'érotisme arabe" (Bouquins, 2014), "Changer l'islam : dictionnaire des réformateurs musulmans des origines à nos jours" (Albin Michel, 2013).

Crédit photo: Philippe Matsas

Ecrivain et journaliste, François de Closets collabore successivement à l'"AFP", "Sciences et Avenir", "L'Express", au "Nouvel Observateur" et à "L'Evénement du jeudi". Homme de télévision, il produit et anime de nombreux magazines d'information sur TF1 et France 2. Il s'intéresse à la fois aux questions scientifiques, politiques, économiques et à la santé. Il est l'auteur d'une vingtaine d'essais consacrés à des thèmes variés de la société française. La plupart furent des best-sellers parmi lesquels "Toujours plus" (1982), "La Grande manip" (1992), "Le Divorce français" (2008) ou encore "Zéro faute : l'orthographe, une passion française" (2009).

Ouvrage récent : "La France à quitte ou double" (Fayard, 2015), "Ils ont écrit ton nom liberté" (Fayard 2016)

Crédit photo: DR

Caroline Fourest co-fonde la revue ProChoix en 1997 avec Fiammetta Venner. Elle est également chroniqueuse à France Culture et au "Huffington Post". Elle a publié une quinzaine d'essais dont certains récompensés comme "La Tentation obscurantiste" (Prix du Livre Politique et Prix Jean Zay 2006), "Tirs croisés : la laïcité à l'épreuve des intégrismes juif, chrétien et musulman" (Prix national de la laïcité 2005) ou "La Dernière Utopie" (Prix Adrien Duvand 2010, attribué par l'Académie des Sciences Morales et Politiques).

 Ouvrages récents : "Eloge du blasphème" (Grasset, 2015), "Inna" (Grasset, Janvier 2014), "Quand la gauche a du courage" (Grasset, 2012).

Crédit photo: Jean-Philippe Baltel

Alexandre Lacroix a créé "Philosophie Magazine" en 2006, dont il est aujourd'hui directeur de la rédaction. Il enseigne l'écriture créative à Sciences Po Paris. Il a publié une dizaine d'essais et de romans parmi lesquels "Se noyer dans l'alcool ?" (Presses Universitaires de France, 2001), "Quand j'étais nietzschéen" (Flammarion, 2009) ou "De la supériorité des femmes" (Flammarion, 2008), "Contribution à la théorie du baiser" (Autrement, 2011).

Ouvrages récents : "Ce qui nous relie" (Allary, 2016), "Comment vivre lorsqu'on ne croit en rien" (Flammarion, Octobre 2014), "Voyage au centre de Paris" (Flammarion, 2013).

Crédit photo: Arnaud Février

Agrégée de philosophie, Aude Lancelin démarre sa carrière de journaliste en 2000 au service culture du "Nouvel Observateur", réalisant des entretiens avec de nombreux philosophes contemporains tels Peter Sloterdjik ou Jacques Rancière. En 2011, elle rejoint "Marianne" comme directrice adjointe de la rédaction et responsable des pages "Culture et idées". Depuis le 16 juin 2014, elle de retour au "Nouvel Observateur" en qualité de directrice adjointe de la rédaction.

Elle est notamment l'auteur de : "Badiou /Finkelkraut, L'explication. Conversation avec Aude Lancelin" (Lignes, 2010) et de "Les Philosophes et l'amour. Aimer de Socrate à Simone de Beauvoir" (avec Marie Lemonnier, Plon, 2008).

Crédit photo: AB

Normalienne (de la rue d’Ulm), diplômée de Sciences Po, agrégée de philosophie et docteur agrégée de science politique, Géraldine Muhlmann est aussi diplômée de l’école de journalisme à la New York University et a travaillé avec le journaliste américain Charlie Rose. Elle est aujourd’hui (et depuis 2006) professeur de science politique et de philosophie à l’université Paris II-Panthéon-Assas. En 2008 Paris Première lui confiait le magazine de débat sur l’actualité intitulé « Cactus », qu’elle a animé jusqu’en 2010. Sur France 5, elle a présenté le magazine hebdomadaire « C Politique » de mars 2011 à juin 2012. Et en 2014 et 2015 elle intervenait dans l’émission « Les Grandes Questions » présentée par Franz-Olivier Giesbert.  

Auteur de : Du journalisme en démocratie (Payot), Une histoire politique du journalisme XIXe-XXe siècle (PUF ; rééd. « Points », Seuil) ; Histoire des Idées politiques (co-signée avec Evelyne Pisier, François Châtelet et Olivier Duhamel, aux PUF).  

Ouvrage récent: La Liberté d’expression, avec Emmanuel Decaux et Elisabeth Zoller, (Dalloz, 2015).

Crédit Photo: Nathalie Guyon

Olivier Poivre d’Arvor est un écrivain et diplomate français, directeur de France Culture de septembre 2010 à août 2015. Président du Musée national de la Marine, il est aujourd’hui ambassadeur chargé de l’attractivité culturelle en France.

Ouvrages récents : "L’amour à trois" (Grasset, 2015), "Le jour ou j'ai rencontré ma fille" (Grasset, 2013), "Culture, Etat d'urgence" (Tchou, 2011).

Crédit photo: Christophe Abramowitz

 

Titulaire d’un Diplôme d’Etudes Approfondies d’Histoire du temps présent (Institut d’études politiques de Paris – 1987), Sandrine Treiner débute sa carrière en 1986 au journal Le Monde. Puis sur France 3, elle est rédactrice en chef et co-productrice de l’émission "Un livre, un jour", présentée par Olivier Barrot (1998-2008), et conseillère éditoriale et rédactrice en chef-adjointe de l’émission "Ce soir ou jamais" animée par Frédéric Taddeï (2006 à 2009). Elle rejoint France 24 en 2009, comme rédactrice en chef des magazines culturels et collabore à l’émission "Le Cercle Littéraire" sur Canal+ Cinéma. En août 2010, elle intègre France Culture comme chroniqueuse puis en octobre, est nommée conseillère de programmes aux côtés d’Olivier Poivre d’Arvor. Un an après, elle devient directrice-adjointe en charge de l’éditorial. Depuis septembre 2015, elle est directrice de France Culture.

Sandrine Treiner est l’auteur de nombreux documentaires culturels pour la télévision, et de plusieurs livres parmi lesquels "La saga Servan-Schreiber" (Le Seuil – 1993), "La pilule, et après ?" Deux générations face au contrôle des naissances (Stock – 1996), le "Livre noir de la condition des femmes" (coordination et co-auteur, avec Christine Ockrent (XO – 2006), et de plusieurs anthologies littéraires, "Le Goût d’Odessa, Le Goût de l’Amour et Le Goût de l’Amitié" (Mercure de France – 2005, 2008, 2010).

Ouvrage récent : « L’Idée d’une tombe sans nom » (Editions Grasset, 2013).

Crédit photo: Radio France/Christophe Abramowitz

Haut de page
Stay connected